2
Posted by alex on Jan 9th, 2011

Edit: For those who have Windows 7 Home or Starter read here to enable the Group Policy Editor.

When you deal with a lot of applications/drivers installations (sys admin?), that retarded warning gets a bit annoying to say the least.

YES I DID CLICK THAT FILE, WHY DO YOU ASK ME, AGAIN? Open it already. I know you care about my security dear microsoft software engineer, but i'll manage it from here, mk?

Sure, one could uncheck the checkbox, but the checkbox applies only to the specific file being executed, not all exes.

Enough blah blah, here's the fix:

Fire up the group policy editor (Run -> gpedit.msc) .

And go to User -> Admin Templates -> Windows Components -> Attachment Manager -> Inclusion list for low risk file types.

Click Enable and add .exe;.msi to the list. (See picture)

Read more...
31
Posted by alex on Jul 30th, 2010

When using a Windows laptop, you might be stuck with a synaptic touchpad.

Those crappy drivers with their so-called virtual scrolling create a fake window below the cursor to display their custom scrolling icon.

That window interfere with the signal sent to the application under, and GTK for some reason can't detect that (most likely the devs don't care about us).

The result is being unable to scroll in popular GTK apps like Wireshark or Pidgin.

After playing with Spy++ and Procmon for some time, I found an interesting registry key that solved my problem.

This setting will disable the custom cursor when you scroll, effectively fixing the scrolling problem in GTK apps.

First you have to open regedit. Navigate to HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Synaptics\SynTPEnh and create a new DWORD called UseScrollCursor with a value of 0.

Restart SynTPEh (or reboot).

Scrolling should work in GTK apps now, but you won't see the scrolling cursor anymore.

Update: If that does not work, you can try to run

taskkill /im SynTPEnh.exe

Source: http://forums.mozillazine.org/viewtopic.php?f=38&t=1524405
Thanks to pieter for that link!

Happy scrolling!

Read more...
11
Posted by alex on Nov 16th, 2008

Il existe des centaines de méthodes pour faire des backups, plusieurs avec rsync. Rsync étant un outil merveilleux et très puissant, dans ce billet je vais vous expliquer une méthode efficace qui économise l'espace disque.

Pour l'exemple on va prendre pour acquis que la sauvegarde se fait tous les jours, mais ça pourrait aussi bien être toutes les semaines, tous les deux jours, etc... Cette méthode permet donc de garder une sauvegarde des trois derniers jours mais sans utiliser trois fois l'espace.

Quelques avantages de cette méthode:

  • On ne copie que les fichiers qui ont changés donc utilisation moindre d'espace et un backup beaucoup plus rapide.
  • On peut remonter trois jours en arrière sans se casser la tête (Souvent les backups incrémentaux garde juste les fichiers qui ont changé, donc pour restaurer un backup on doit tout reconstruire en partant du backup le plus ancien au plus récent.... Nous on va tricher, on va faire semblant que chaque backup est une image complète du dossier source :) )
  • Dans un système de fichiers, un simple fichier peut avoir plusieurs noms, ce qu'on appelle des "hardlinks". Cela permet à nos sauvegardes d'avoir chacun un lien vers un fichier identique au lieux de le copier trois fois. Si le fichier change entre les sauvegardes, nous supprimons le hardlink et le fichier modifier prend sa place!

Tout d'abord voici de quoi aurait l'air le script shell:

#!/bin/sh
TARGET=/mnt/sda2/backups
SOURCE=/home/
/bin/rm -Rf $TARGET/backup.2
/bin/mv $TARGET/backup.1 $TARGET/backup.2
/bin/mv $TARGET/backup.0 $TARGET/backup.1
/usr/bin/rsync -a --no-o --delete --safe-links --link-dest=$TARGET/backup.1 $SOURCE $TARGET/backup.0/

Explication:

SOURCE est le dossier que vous désirez sauvegarder.

TARGET est la destination des sauvegardes (de préférence un disque dur différent ou, au moins, une partition différente).

Dans le dossier $TARGET vous devez créer trois dossiers: backup.0, backup.1 et backup.2. Ceux-ci contiendront vos sauvegardes d'aujourd'hui, d'hier et d'avant hier respectivement.

Le script commence par supprimer le dossier backup.2 qui est le plus ancien backup. Il décale les autres dossiers afin de pouvoir créé un nouveau backup.0, c'est à dire le plus récent (aujourd'hui).

La magie se passe dans la dernière ligne. Rsync va scanner le dossier source en le comparant avec la sauvegarde du jour précédent (--link-dest=$TARGET/backup.1). Il va vérifier tous les fichiers trouvés dans le répertoire source et les comparer avec ceux du jour précédent, backup.1. Lorsqu'il trouve un fichier qui a changé depuis la dernière sauvegarde, il le copie dans backup.0. Par contre, et c'est là toute la beauté de la chose, si le fichier n'a PAS changé, il va créé un lien dur vers le fichier se trouvant dans la sauvegarde d'hier.

De cette façon chaque dossier de sauvegarde backup.0, backup.1 et backup.2 seront des images "complètes" de votre dossier source, mais les fichiers identiques entre les sauvegardes seront stoqués une seule fois sur le disque !

La dernière étape est de planifier un cron job pour automatiser les sauvegardes !

Note: Si vous utilisez une vielle version de rsync, il se peut que l'argument --link-dest n'existe pas ou soit brisé, voici donc une version alternative. Cette version va dupliquer la journée d'hier (en créant des liens durs, pas des copies) et ensuite rsync va simplement synchroniser ça avec la version actuelle. Ça revient exactement au même résultat que l'autre script, mais beaucoup moins efficace en terme de vitesse:
#!/bin/sh
TARGET=/mnt/sda2/backups
SOURCE=/home/
/bin/rm -Rf $TARGET/backup.2
/bin/mv $TARGET/backup.1 $TARGET/backup.2
cp -al $TARGET/backup.0 $TARGET/backup.1
/usr/bin/rsync -a --no-o --delete --safe-links $SOURCE $TARGET/backup.0/
Read more...
Posted by alex on Nov 16th, 2008

Vous pouvez configurer un message qui va s'afficher dès la connexion d'un utilisateur via remote desktop. Lorsque l'utilisateur aura cliqué sur OK, le message disparaîtra et il pourra terminer la procédure de connexion.

Ce message sert générallement à afficher une notice de bienvenue, des avertissements ou des nouvelles.

  1. Connectez vous en tant qu'administrateur sur votre serveur à l'aide de remote desktop.
  2. Cliquez sur "Start" -> "Administrative Tools" ->  "Local Security Policy."
  3. Allez dans "Local Policies"->"Security Options". Dans le panneau de droite recherchez les lignes "Interactive logon: Message text for users attempting to log on" et "Interactive logon: Title for users attempting to log on".
  4. Double cliquez sur les lignes afin de changer le titre et le message de sécurité qui apparaîtra.
  5. C'est déjà tout ! :)
Go to Top